La guerre du ciel
La guerre du ciel

Les anges et les démons, le bien et le mal. Et si tous ne se résumait pas à ça?Venez voir la guerre du ciel et découvrez ce monde plein de surprise.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Loki, beau démon appeuré

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Loki, beau démon appeuré le Sam 13 Aoû - 17:53

kami

avatar
Admin
Toi

Prénom: Lætitia

Age: 15 ans

Est-ce ton premiers forum?: Nop

Comment avoir connu ce forum?: Pour dire la vérité, c'est moi qui l'ai crée

Surnom: Titi

D'autre remarque?: je ne pense pas.


Ton personnage

Nom: Suou

Prénom*: Loki

Surnom: Lolo par sa famille et « beau gosse » par les personnes croisée dans la rue.

Sexe*: masculin

Age*: 234 ans ce qui correspond à environ 18 ans chez nous.

Pouvoir*: Oui

Lequel ?: Transformation en animal


Niveau de pouvoirs: faible

Niveau de combat: Loki perd souvent ses combats

Race : Démon angélique

Physique : Tu es beau. Cela personne ne peut en douter. Tu es grand sans être géant et fin sans être maigre. Tes cheveux, tout comme tes ailes sont noir de jais mais ces dernières contrairement à tes cheveux sont bien coiffées. En effet, ceux-ci sont emmêlés du matin au soir, tu prends le temps de te coiffer mais, tes cheveux sont rebelles et tu n'arrives pas à les aplatirent. Seul le gel permettrait de corriger cela mais tu refuses catégoriquement d'en mettre.
Ton visage est fin, tous tes traits le sont, et magnifiquement proportionné tout comme tes yeux. Ah, tes yeux, tout un monde. Quatre cercles vert autour de pupilles noirs comme l’ébène où vivent toutes tes émotions. Quatre anneaux verts, brillant au soleil ou dans la pénombre allant du plus clair aux plus foncés. Quatre cercles qui, seul, sont déjà magnifiques mais qui ensemble forment une symbiose de couleur chatoyant à couper le souffle.
Ton sourire, éclatant de blancheur et de fraîcheur à déjà fais vaciller plus d'une personne, garçon et fille, bien que tu ne souries pas souvent franchement ayant tendance à faire des petits sourires timides.

Tu dis ne faire aucun sport mais cours deux ou trois heurs chaque soir, pour évacuer le stress de la journée dis-tu. Ainsi, tu portes des vêtements pratiques pour courir : un tee-shirt, laissant voir tes ados, et un jogging qui te permet de bouger sans être embêté. Ta morphologie fait que tu n'as pas besoin de faire plus de sport que tes longs joggings du soir, au cours desquels, toi, très maladroit t’étales souvent par terre. Ce n'est pas qu'en courant que tu tombes mais en bougeant tout simplement. Ta maladresse est telle que tu préfères marcher plutôt que voler, pour ne pas foncer, sans le faire exprès, sur des personnes ou des étalages.
Ton pouvoir, tu ne le contrôle pas très bien, contrairement à la plupart des gens qui ont leurs pouvoirs vers les 150 ans mais toi tu ne les as eu qu'à 213 ans. Sûrement que, inconsciemment, tu refusais tes pouvoirs. Ainsi, maintenant, tu ne les contrôle pas encore très bien, les utilisant peut. Même pendant un combat contre les démons angéliques, tu préfères te servir de ta tête plutôt que de tes pouvoirs. Pourtant, ça ne marche pas toujours et tu perds souvent tes combats. Plus par peur que par bêtise. Bien sûr tu as déjà gagné des combats, des fois de manière plutôt surprenante d’ailleurs. Il est même déjà arrivé que tu gagnes en ne faisant rien. Ce jour-là, tu étais arrivé dans le château pilé à l'heure, comme à ton habitude. Quand ton adversaire arriva, avec quelques minutes de retard, tu te présentas à elle, comme à ton habitude. Le jeune ange démoniaque contre laquelle tu devais te battre, te fixa alors pendant quelques minutes, jusqu'à ce que, gêné, tu esquisses un petit sourire timide. Alors, contre toute attente, la jeune fille s’évanouit et tu fus proclamé vainqueur. Ce n'était pas un cas isolé, plusieurs fois, le même scénario se répéta.
Si ton sourire lui avait fait autant d'effets c'est sûrement car tes dents blanches contrastait avec ta peau mat



Caractère: Tu es beau. Pourtant, tu n'es pas orgueilleux mais modeste, presque humble. C'est pour cette caractéristique et pour d'autres que n'aime pas que les gens te regardent dans la rue. Ça te fais peur, tu ne comprends pas pourquoi l'on veut te recruter pour des magazines ou pourquoi les filles t'abordent dans la rue, pour te dire que tu es beau. Tu ne te trouves pas plus beau qu'un autre. Ce n'est pas que tu ne voies pas la beauté, juste que tu n'as pas conscience de la tienne. Tu fuis donc les gens qui te parle et te mets parfois à pleurer devant eux. Cela rend parfois les démons angéliques qui t'entourent un peu mal à l'aise mais te rend aussi attachant aux yeux de ces gens. Ainsi, même si tu es très timide, tu rencontres beaucoup de gens et, bien que tu n'oses pas trop parler avec eux, tu deviens progressivement leurs amis en étaient tout simplement toi-même, un trouillard, pleurnichard, loyal, franche et gentil. Tu as beaucoup de succès pour ta beauté et ton caractère adorable même si tu pleures très souvent. Tu pleures quand tu as peur, quand tu as mal, quand tu es heureux, quand tu vois la souffrance des autres, leur bonheur. Tes larmes coulent sans que tu puisses les retenir, ce que tu ne cherches pas à faire. Tu montres tes émotions à tout moment, ayant du mal à les retenir. Ça ne te dérange pas, tu es honnête. Tu exposes donc tes peurs au regard de tous ; tu en as beaucoup : Tu es arachnophobe, claustrophobe, tu as peur du noir, de touts les insectes, des démons, des vampires, tu as le vertige -c'est aussi pour cela que tu ne voles pas beaucoup- et n'aime pas le trop grand bruit et le silence le plus profond t'effraye. Tu n'aimes pas souffrir et n'aspires qu'à être heureux. C'est pour cela pour ton caractère gentil que tu ne réponds pas aux provocations. Car, oui parfois, on t'embête et tu pleures. Souvent, ta sœur, Margareth ainsi que Rémi et Noa, tes cousins/ cousines, te sauvent. Cette dernière surtout est très crainte. Elle a 248 ans tout justes mais est un vrai garçon manqué. Gard à ceux qui se mettent sur sa route, elle a décidé d'être pop-star, malgré son caractère, et y arrivera sans changer. Tu le sais, elle ne reculera pas pour atteindre ses rêves. C'est peut-être pour cela qu'elle est aussi dangereuse ; contrairement à toi, elle sait ce qu'elle veut faire plus tard et met tout en œuvre pour concrétiser ses projets. Toi, tu l’avoues volontiers, tu ne sais pas quoi faire de ton avenir ; en ce moment, tu travailles dans un magasin de Légumes et fruit. Ce boulot te plaît bien car il n'y a aucun insecte et le propriétaire est vraiment gentil. Les trois quarts de ton salaire servent à faire vivre ta famille mais tu gardes un peu d'argent pour toi. Tu as décidé de t’acheter un appartement et veux économiser pour cela.
Contrairement a ce qu'on pourrais penser, tu as déjà eu des petites copines, enfin une. Tu sort toujours avec elle en ce moment, depuis 5 ans, elle se nomme Lya, une démone angélique de deux ans de plus que toi, gentille, vivante et fan de peluche.

Histoire: Tu es beau. On te regarde donc. Pourtant, tu n'aimes pas ça. Sûrement à cause de ton caractère mais aussi à cause de ton éducation : tu es le quatrième enfant d'une famille de 7 enfants alors rien ne t'as été épargné. Tantôt tes aînés t'imposaient leurs tâches ingrates, tantôt tu devais t'occuper de tes cadets, faire des courses pour tes parents... Ça ne t’embêtait pas, tu rends service aux autres gracieusement. Toujours est-il que, tu as une famille vraiment nombreuse car, en plus de tes six frères et sœurs, de tes parents, vivais chez toi ton oncle, ta tante, tout deux divorcées et remarié et tes neuf cousins? La maison est donc bien remplie. Tout au plus que chacun a son petit caractère : tout d'abord, tes frères et sœurs : Louis, 272 ans, sérieux et loyal, Jules, 251 ans, aimant s'amuser et drôle, Margareth, 241 ans, toujours heureuse et gentille, ensuite, tu arrives, toi, Loki, 234 ans puis Samuel, 220 ans, passionné de littérature et de nature tendre, Coralie, 125 ans, souriante et loyale et enfin Rose, 113 ans, très franche, émouvante et sentimentale. Toutes ces personnes sont très importantes pour toi, tout autant que ton père, ta mère, tes oncles et tantes et tes cousins : Rémi, 267 ans, Noa, 248 ans, Pénélope, 233 ans. Puis viennent, Oscar, 221 ans, Sami, 161 ans, Iris, 107 ans, Camille, 83 ans et pour finir, Enzo, 26 ans. Ainsi, tu vis dans une famille nombreuse qui compte les uns sur les autres, les uns pour les autres et t'en sort ainsi même si, comme dit précédemment, tu dois donner une partie de ton salaire à ta famille pour pouvoirs survivre, tout comme les autres Suou. Ainsi, toutes ces personnes écartées de chez les démons, ces personnes qui t'entourent, vivent dans une grande maison, les uns sur les autres. Toi, tu dors dans la même chambre que Margareth, Penelope, Oscar et Samuel. Tu n'es pas le seul à partager ta chambre : Louis, Jules, Rémi et Noa dorment dans la même chambre. Coralie, Iris et Sami dorment dans une autre chambre, tout comme Rose, Camille et Enzo dans une autre. Seul vos parents ont une chambre pour deux mais, en vérité, on appellerait plus ça un cagibi qu'une chambre tellement elle est petite. Vous, même si vous êtes beaucoup dans une seule chambre, celles-ci sont assez spacieuses . Tu t'estimes donc assez chanceux de pouvoirs dormir dans une vraie chambre avec un lit et placard bien que la place soit limitée. C'est pour cela que tu cherches un appartement, tu veux que ta famille soit plus de place car, tu es le seul à avoir un emploi stable en ce moment et compte donc en profiter pour soulager les autres de ta présence.



Interview de votre personnage


Que pensez vous des autres races?: Les démons et les anges démoniaque me font peur, certain sont gentil et seulement un peu trop moqueur et turbulent mais d'autres sont terriblement triste et, pour oublier cette colère, ils se défoulent sur d'autre personne. Ils me rendent triste, moi aussi. *pleur*

Quel est la chose le plus importante à vos yeux?: Ma famille. C'est elle qui me porte, je n'aurai rien pus faire sans elle et je lui en serait éternellement reconnaissant. Merci, merci ! * pleur*

Pouvez vous tué(e) quelqu'un de sang froid?: bine sur que nom ! Ce serai un acte ignoble, je ne pourrai pas ! Je... je... * pleur*

Aimez-vous les ours?: Oui! Ce sont des bêtes douce et très mignonne ! Bon, je n'en ai jamais rencontré, réellement mais elles sont tellement mignonne en hologramme et en peluche. De plus, les oursonnes sont si douce avec leur petit, tellement.. * pleur*

Autre:

Exemple de RPG:

Le soleil se couche sur Luoju, petit à petit tous les magasins se ferment. Le coin de campagne, le magasin où tu travailles ne fait pas exception,. Le patron, éreinté vient de fermer le store pour la nuit. Il s’étire, baille de façon peut distinguer puis te salue : A demain Loki, reposes-toi bien, cette journée a été chargée. Je te laisse fermer.
Tu hoches la tête, le remercie de sa confiance et lui dit au revoir. Cet homme est vraiment généreux, il te prête les clés et te confie la fermeture. En plus, il s'inquiète pour ta santé. C'est trop ! Des larmes se mettent à couler sur tes joues. La gentillesse te fait cet effet-là, tu n'y peux rien, alors tu pleures, pleurs et pleurs encore. Tout seul dans le magasin, tu pleures tout en souriant. C'est vraiment gentil que ton patron te laisse fermer tu dois donc accomplir ta tâche. Tes yeux toujours humides, tu finissais donc de verrouiller le magasin. Tu donnais un dernier coup de clé quand une main se posa sur ton épaule. Tu poussas un petit cris, surpris avant de te retourner, tremblant. Qui, à cette heure pouvait vouloir te voir ? Tu poussas un soupir de soulagement en apercevant Lya. Celle-ci te demanda alors, hilare : Je t'ai fait peur, Loki .

Tu hochais la tête, encore tremblant : c'était fou, cette fille avait le don de te surprendre, tout le temps. Elle te faisait parfois peur mais aussi rire, être heureux et découvrir beaucoup de choses. Tu aimais vraiment passer du temps avec elle. D'une certaine manière, elle t’apaisait. Oui, elle t'apaisait et te rendait heureux. Même si parfois, elle s'amusait à te faire peur, c'était une personne gentille. Alors, sans réfléchir, tu la pris dans tes bras. La jeune fille rougit, toi aussi ; pourtant tu ne la lâchas pas pour autant. Posant ta tête sur le crâne de la jeune fille tu t'excusas malgré tout :
De- désoler, je ne sais pas ce qui me prend...
Tu sentis la jeune fille sourire, elle répondit amuser bien qu'un peu rouge : Ne t'inquiète pas, je suis bien dans tes bras.
Tu rougis un peu plus mais ne répondit rien. La vérité c'est que tu ne savais pas quoi dire alors tu ne parlas pas. Cinq minutes, dix minutes passèrent quand enfin, Lya se recula. Elle te sourit et te tendit la main. Heureux, tu l'attrapas, avec les larmes aux yeux. Elle était vraiment gentille et attentionnée. Elle n'avait pas changé depuis cinq ans. C'était vraiment bien de la voir comme ça.
Oh, les larmes qui étaient auparavant au bord de tes yeux avaient coulé sur tes joues. Lya tourna la tête vers toi, habituer à ces soudaines crises de larmes et te sourit. Tout de suite, tu retrouvas ton calme. Alors, ta main dans la sienne, le visage brillant des restes de tes larmes, tu la raccompagnas en trébuchant dans la rue plusieurs fois. Arriver chez elle, tu souris à ta petite amie, la saluas et partis.



***
Le lendemain, alors que tu dormais encore, une voie bruyante te tira d'un profond sommeil :
Loki ! Réveille-toi, fainéant !
Tu te réveillais en sursaut. Au-dessus de toi, Noa était penchée, te regardant, le sourire au visage. Tu t'assis, surpris qu'elle te réveille ainsi. Ce n'était pas courant car, si dans cette maison on se réveillait les uns les autres, ce serait le carnage. Alors, plutôt que de te fâcher, ce qui n'était pas dans ton caractère, tu demandas à Noa ce qu'elle voulait en te frottant, les yeux. Elle se pencha un peu plus vers toi et te sourit : J'ai appris que tu étais en repos aujourd'hui tu vas m’aider à m’entraîner. De plus, je dois choisir une tenue pour mon spectacle de rue.
Son spectacle de rue ? S’entraîner . Tu ne comprenais pas... Pourquoi te demander à toi ? Ça ne t’embêtait pas mais... tu n'avais pas un sens de la mode très développé. Ça ne semblait pas déranger ta cousine qui te tirait le bras et te poussait vers la salle de bain. Cinq minutes plus tard, tu ressortais, doucher, habillé et parfaitement réveillé. Tu descendis donc dans l'immense cuisine où t’attendais Noa et te servit des céréales au chocolat. Ta cousine se mit alors à t'expliquer plus en détail ce qu'elle voulait faire de cette journée : ce soir, elle avait organisé un spectacle dans une rue de Luoju donc sa journée était très chargé et elle avait besoin d'un assistant. Bien sur, tu acceptas. Tu n'avais pas grand-chose à faire. Elle entreprit donc de t'expliquer la journée : le matin, vous iraient chercher les habits de Noa, tu l'aideras à porter ces vêtements, puis vous irez vérifier si la rue est toujours libre. Ensuite, tu aideras Noa à répéter avant d'aller acheter une peluche pour Lya, ta requête de la journée.
La journée défila à toute vitesse, tu trébuchas quelquefois, fis tomber des mannequins, applaudis ta cousine, acheta un hibou en peluche pour Lya et portait des tas de choses. Le soir venue, après avoir fait ton jogging crépusculaire, tu étais exténué.
Alors, tu filais dans ta chambre, sans manger, après avoir remercier ta cousine, t'effondrais sur ton lit et t'endormis.



Code: Je me valide //mur//


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum