La guerre du ciel
La guerre du ciel

Les anges et les démons, le bien et le mal. Et si tous ne se résumait pas à ça?Venez voir la guerre du ciel et découvrez ce monde plein de surprise.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

défi par tout les temps [pv shadows]

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

kami

avatar
Admin
Le soleil venait de se lever et la plupart des gens dormait encore. Kami, elle ,était déjà lever. Elle prenait tranquillement son déjeuné quand elle sentie son bracelet vibré. Aussi tôt? Ce n'était pas habituelle. Pourtant il fallait bien y aller. Elle finie vite de manger débarrassa ses affaires et monta s'habiller. Dans les escalier une images apparue. C'était un message de son bracelet. Il disait :
«aujourd’hui''hui tu n'aura aucun combats, jour de vacance»
le jour de vacance!  Elle avait oublier. Elle en avait une fois par mois. Seulement un par moi. Les autres jour ou elle n'avait pas de combats c'était un hasard et ça n'arrivait pas souvent. Ces jours de vacances , elle en profitait a fond. Elle en profiterait sûrement avec Kim mais en attendant elle devais se préparer pour sortir. Elle n'avais pas écoles est pas combat. Super  quartier libre aujourd'hui. Elle monta dans sa chambre; zigzagua entre ses affaires jeté a terre et se lança sur son lit. Elle se releva en soupirant enjamba a nouveau ses affaire et atterrie devant son armoire. Elle pris   des vêtement, les enfila et redescendis. Elle était vêtue de sa robe blanche préférer, celle toute simple avec une ceinture de la même couleur que la robe a la taille, d'un sert-tête blanc avec une rose... ben rose framboise. Elle avait tressée ses cheveux brun. En descendant elle se dit que c'était temps. Elle avait bien réfléchie mais ne pouvait plus attendre.  Elle se précipita vers le téléphone et appela Kimuto. Elle lui demanda si  il voulait bien qu'ils se voie aujourd'hui. Celui ci accepta. Ils prévirent de se retrouver vers la fontaine 10 minute après. Pendant qu'elle téléphonais sa sœur était descendue. Elle était en train de déjeuner quand Kami passa en trombe devant la cuisine. Celle ci lança :
«je te laisse, je sort.»  
La petite souris et cria:
«STOP!»
La belle ange démoniaque s'arrêta net surprise par le ton de sa sœur. Elle demanda:
«qu'est ce qui a? »
Kim souris encore :
« Tu va bien voire Kimuto ?
euh oui, pourquoi ?
Tu va enfin lui demander »

kami hocha la tête :
«  oui, ça fait 6 mois que j’attends, je n'en peut plus. »
la petite leva un sourcil :
«depuis si longtemps, je n'avais rien remarquer
-ah bon, je t'en ai parlé plusieurs fois pourtant, tu devais ne pas écouté comme d'habitude »

Kim rit :
«  oui, sûrement, eh c'est méchant »
La ce fut au tours de kami de rire. Ensuite elle tourna les talon enfila ses ballerine blanche avec une lanière rose framboise et claqua la porte. Kim regarda partir sa sœur de cœur avec tendresse, ah les enfant!  
Arriver à la fontaine Kami vie que Kimuto était déjà la. Elle le salua et avant que lui même ait pus dire quoi que ce soit elle pris la parole et sérieusement elle demanda :
«  bon Kimuto, ça fait trop longtemps que j’attends pour te demander ça, j'ai bien réfléchie et je ne pense pas que ça changerai grand chose... »
Là ça en était trop pour Kimuto, il explosa :
«  comment ça ? Ça ne changera rien ! mais c'est super important ! »
la jeune fille parue embêtée:
«Désoler, je pensait que ça ne te dérangerais pas, donc tu n'est pas d accord ? »
le meilleur ami de  la belle démone rougie :
« je ne voulais pas dire que j'étais pas d'accord. Si tu veux je veux bien. »
Kami sautilla sur place :
«super alors est ce que tu... 
-oui ? »

La jolie ange démoniaque continua sérieusement:
« peut me dire ce que tu voulait dire par " trouve la personnes qui est la plus chère a tes yeux et avoue lui se que tu pense d'elle" ?
Le jeune homme eut l'air de recevoir un saut d'eau glacé sur la tête à cet instant. Kami s'en aperçue et demanda :
« qu'est ce qui va pas tu fais une drôle de tête »
Kimuto commença à s'expliquer :
«  je pensait que tu allait me demander de... non rien. Quoi qu'il en soit je ne peut pas faire ce que tu m'a demander. Je me souvient de ce défis mais le comprendre fait partie de celui ci.
oh, c'est pas grave »
La jeune fille eux l'air déçus mais n'insista pas. Elle enchaîna:
« Et sinon comment va?»
Surpris par le brusque changement de sujet ,Kimuto bégaya :
« je- je vais bien et toi ?
Bien entendus la belle ange démoniaque se moqua de son camarade :
« je- je- je-je -je..., t'est malade ? Oh j'ai compris !!»
Kimuto demanda surpris :
«vraiment, alors tu comprend ce que je ressent ?»
La jeune fille hocha la tête et souris :
«  oui, je suis désoler, je n'aurai pas du poser cette question »
Elle continua sur un tons accusateur :
« en même temps c'est ta faute , c'est quoi ce défi idiot »
Pour la deuxième fois en dix minute à peine le jeune homme se dit que c’était vraiment toujours Kami qui menait la danse. Le silence s'installa ensuite. Kami réfléchissait mais Kimuto lui avait l'impression d'un silence de gène ( comme quoi il est pas très doué pour décrypter). Il se lança alors et brisa le silence :
« ta robe te va très bien, tu ressemble vraiment à un ange; comme ça. »
la jeune démone, tiré de ses penser bougonna...:
« déjà quand je pense, pourrait tu éviter de me déranger ...
... elle se radoucit ensuite :
«... mais c'est pas trop grave , c'est ma tenue préféré et pas pour rien...
elle s’arrêta un moment comme si elle réfléchissait. Soudain son visage s’éclaira :
« je sais !!!!  merci ! je suis désoler, je dois te laisser. Du coup on pourra pas passer la journée ensemble. »
Deux chose gentilles en 1 phrase ? Kimuto ne réagis pas trop choqué. Kami en profita pour filer. Elle vola vite jusqu'à chez elle. Elle ouvrit la porte, Kim l'attendais derrière la porte. A peine Kami avait elle franchis le seuil de sa maison que sa sœur l'assomma de question :
«  Alors ça c'est passer comment ? il a accepter? Pourquoi tu rentre aussi tôt ? »
Kami rit mais répondit a sa sœur :
«comme d'habitude, non il à pas voulu, t’inquiète je vais bientôt repartir »
tout ce que Kim retenue c'est qu'il n'avais pas voulue.elle s'énerva :
«quoi cet incapable à oser rejeter ma sœur, je vais lui refaire le portrait »
Kami essaya de la calmer :
« c'est pas grave, j'ai plus d'un tours dans mon sac »
La petite sœur de la démone se calma, elle souris même, diaboliquement certes mais c’était quand même un sourire. Kami enchaîna encore exciter par son idée :
«  je te laisse seul pour la journée désoler, je dois encore sortir. Je pars dans 5 minute.
La petite était intriguée mais ne demanda pas plus de précision. La dernière fois qu’elle l'avait fait elle avait fait des cauchemars. Sa sœur lui avait  raconté d'horrible histoire avec des canards géants et des chatons roses. Kami laissa Kim dans la perplexité  la plus totale. Kami elle remonta dans sa chambre et se prépara. Elle garda sa robes et son serre-tête mais se détacha les cheveux les laissant ainsi voler au vent. Elle enfila ensuite une paire de boucle d'oreille en faux diamant. Les ange, était particulièrement friand de ces niaiserie. D'ailleurs la plupart des filles adorait ça. Kami elle ne trouvait pas l’intérêt de ce genre de chose. D'ailleurs les amies de la jeune fille lui disait souvent d'être plus féminine . Bien sur elle adorait les jupes, mais pas trop courte ni trop longue,  et robes ,les préférant même au jeans qu'elle trouvait emprisonnant, et laissait ses cheveux long et libre mais sa féminité s’arrêtait la. On devait lui demander pour qu'elle mette des bijoux et carrément la supplier pour qu'elle se maquille. La démone ne voyait pas pourquoi elle devrai se préoccuper à se point de son apparence. Ses camarades lui répétait que plus elle était jolie et mignonne plus elle avait de chance d'avoir un petit ami. Ce à quoi Kami répondait systématiquement qu'elle ne cherchais pas de petite ami et que si un garçon devait l'aimer ce serait pour elle. Pourtant aujourd'hui Kami portait ces objets de son plein grès. Cela faisait partie de son plan. Son plan? Tout simplement  s'infiltrer chez les anges. Oh non pas pour prendre sa revanche contre ses parent ou d'autre ou pour espionner juste pour s'amuser. Oui kami aimait s'amuser ce n'était un secret pour personne. Une fois prête elle descendit resalua sa sœur et sortie. Elle déploya ses ailes et s' envola vers le ciel. La route était asse longue a pied mais en volant, en à peine une heure elle arriva en vue de la cité. Elle posa pied a terre et « rangea » ses ailes. Elle se demanda ensuite comment rentré. Eh non elle n'y avait pas pensée avant ; après avoir eux cette idée elle avait foncée sans réfléchir. C'était dans son caractère, elle était comme ça et n'y pouvait rien. Tant pis elle verrait quand elle serait entré. Elle pénétra dans la ville et des qu'elle eu passer les lourde porte en bois ses bracelet se mit a briller. Il affichais dorénavant : Hikari Mikan, 16 ans, ange.
D'accord elle ne savais pas si qu'il était arriver mais elle avait changer identité. Elle détestait ça. Avoir l'impression de ne pas être elle. Bon mais au moins elle avait réussi a s’infiltrer. Elle bouda quelque minute pour la forme puis un grand sourire éclaira son visage quand elle se rendit compte d’où elle était. Et si elle allait voire si son magasin de confiserie préférez était toujours là? A peine avais elle fais quelque pas que ses bracelet se mire à scintiller. Elle soupira. Même chez les anges elle devait combattre et dire que c'était son jour de repos. Elle s'envola tout de même vers le lac. Qui serait son adversaire. D'ordinaire les combat ne intéressait pas mais celui ci promettait d'être palpitant. Enfin ça ce serait ci son ennemie n'était pas un démon sans cervelle. Elle se posa sur le lieu du duel et se jeta par terre dans l'herbe fraîche. Elle n'était pas fatigué mais adorait cet endroit car non seulement ça lui rappelait son enfance, qui bien n'était pas super, mais en plus c'est ici qu'elle avait rencontré celui qui allait devenir son meilleur ami. Elle s'en rappelait encore...
flash back

Les pestes elles lui 'avaient dit qu un barbecue l'attendais. Et qu’est ce qu'elle trouvais en arrivant ? Pas un barbecue en tout cas, même pas quelque brochettes. Grr c'était trop rageant pourquoi il y avait un garçon a la place de ses brochettes. Sans réfléchir ( pour changer) elle
se rua sur lui et cria :
eh toi ou son mes brochettes, rend les moi !
En y repensant cela avait du aussi avait du contribué a la faire exclure de chez les anges. Le jeûne homme cligna des yeux surpris. cependant il se débattis et réussi a pousser kami a peut plus loin :
lâche moi, je ne comprend pas cette histoire de brochettes mais je vais t'expliquer.
La jeune fille hocha la tête s'assit en tailleurs et tendis l’oreille. Le jeune homme, surpris par se brusque changement d'humeur mais encore sur ses gardes, s’assit lui aussi.  Il expliqua :
je suis Kimuto, je ne suis pas enchanter quoi que je suis troublé, je m'attendais à une  belle et douce jeûne fille et je me retrouve avec..ça
la jeune fille en question s'indigna :
eh, ça elle à un prénom, ça elle s'appelle Kami et tout le déshonneur est pour moi. Les fille m'ont dis qu'il y avait un barbecue ici donc je suis venue.
T'est vraiment pas très intelligente. Répondis la garçon en souriant.
Maintenant que j'y pense c'est vrai que c'est bizarre qu'elle m’aie forcer à mettre cette robe. Elle est même pas à moi et me va pas du tout. Continua la jeune fille en l'ignorant
Alors elle était du genre a dire les choses à voit haute. Kimuto répondis franchement bien qu'elle ne se soit pas adressée a lui :
tout a fait d'accord avec toi ça ne te va pas.
L'ange ( car  à ce moment la c'était encore un ange) approuva :
au moins on est raccord sur quelque chose, mais ça ne me dit pas ce qu'on fait ici.
Surpris une fois de plus par les fait de la jeune fille, Kimuto répondis :
ça se voit !
La belle ange pencha la tête sur le coté et osera Kimuto essayant de trouver une quelque trace de ce qu’elle voulait savoir dans les yeux noisette de jeune homme mais n'en trouva aucune.
non
la ,Kimuto tomba par terre, elle était vraiment idiote.
rendez vous organiser ça te dit rien ?
Oh c'était de ça qu'elles parlaient alors?  Ses amies disant toute qu'elle devait être belle et coquette mais même étant un ange ça ne l’intéressait pas. Elle réagis enfin a ce que Kimuto venait de lui dire :
un rendez vous avec toi tu veux dire !!! aaaaah
dis donc t'est longue a la détente.  Désespéra Kimuto.
Kami regarda le garçon qui lui faisait face, ce qui mis Kimuto mal a l'aise: c'est vrai il était beau a sa façon, l'air plutôt sportif, les yeux noisette pétillant de bonne humeur mais aussi un soupçon d’extravagance et de moquerie. Il avait les cheveux bleu, foncer, il tirait sur le violet et  coiffer en bataille. Pourtant elle ne sortirait pas avec lui comme ses amies le voudrait, si elle tombait amoureuse de chaque garçon pas trop moche elle se retrouverai avec pas mal de petit amis.

Fin du flash back  

aujourd'hui Kimuto avait bien grandis et même si ses cheveux s'était allongé, sous les conseil de la jeune fille, ce qui lui allait particulièrement bien, et il fessait du basket mais ses yeux n'avais pas changer et au fond il était le même. Tient son adversaire arrivait elle entendais le bruit de ses pas mais elle resta allonger. Elle n'allait pas se lever pour un combats dont elle ne voulait pas.


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Shadows

avatar
Elle ouvrit les yeux et resta là, sans bouger. Elle avait beau être éveillée, son corps restait endormi. De temps en temps, elle clignait des yeux. Ses ailes engourdies commencèrent à frémir. Elles étaient toujours les premiers membres que Dows bougeait le matin. Les ailes d'un démon devaient être entretenues avec soin. Celles d'ange aussi peut être, Shadows n'en savait rien. Ou peut être que c'était juste elle qui était sensible des ailes. Avec leur plumes noires, elles étaient fragiles et pourtant assez puissantes pour la porter  plusieurs heures dans les aires. Shadows en déploya une et se recouvrit avec. Elle ne se lassera jamais de se blottir contre les plumes. Elle referma les yeux, profitant des quelques minutes qui lui restait à dormir. Elle était sur le point de se rendormir quand elle sentit une masse se jeter sur elle en aboyant.
« Tu perdras jamais cette habitude, hein Ness? » Soupira-t-elle.
Le labrador lui répondit par un autre aboiement. Shadows tourna la tête vers son réveil.
« Toujours à la même heure. Les chiens doivent avoir une horloge dans le cerveau. »
Elle replia son aile et sous les jappements impatient de Ness, se leva. A l'époque où elle allait encore au lycée, son chien avait pris l'habitude de la réveillée comme ça. Le plus impressionnant c'est qu'il était presque toujours à l'heure. Seulement, il n'avait pas perdu cette habitude après que Dows ait eu son diplôme. Allez expliquer à un chien que désormais on peut faire la grasse matinée tout les jours. Au début c'était un peu dérangeant, mais finalement Dows avait pris l'habitude d'être une lève tôt. Elle ne faisait rien en ce moment: Elle n'allait ni à l'école, ni à un travail quelconque. La jeune femme s'était accordée un an de vacances, à ne rien faire. Et ce, au plus grand damne de son père qui avait accepté de lui payer le loyer le temps qu'elle trouve un boulot convenable. Mais Shadows ne l'entendait pas de cette oreille, et ne se donnait pas la peine de chercher un job. Depuis quelques mois, l'idée d'intégrer l'armée des démons lui trottaient dans la tête. Les civils avaient peu d'information là-dessus, et il n'était pas aisé de se renseigner. On ne pouvait pas y entrer comme ça, il fallait être qualifié et intégrer l'école appropriée. Dows ayant toujours été une mauvaise élève indiscipliné, elle allait avoir du mal à être prise au sérieux, mais elle s'entêtait à garder cette idée en tête. En attendant l'occasion de prochaines inscriptions, elle essayait de s'occuper.  Elle sortait avec des amis, se baladait dans la rue, réfléchissait, s'entrainait, dormait, et réfléchissait encore. Elle se rendit à la salle de bain pour prendre sa douche. Elle prenait toujours de l'eau brûlante pour se laver. Elle resta un moment sou le jet d'eau et en sorti la peau rouge. Après s'être séchée, elle retrouva son teint mat. Un moment, elle se retrouva face à face avec elle même. Ses yeux noirs de jais la contemplaient dans le miroir. La jeune démone était troublée devant son reflet: Ce n'était pas dans ses habitudes de se regarder dans une glace. Quand elle le faisait, elle ne pouvait s'empêcher de trouver étrange le fait de se voir soi-même. Elle se regardait droit dans les yeux. Elle pouvait voir tout les détails de son visage, qui lui étaient d'habitude invisibles. Son regard s'attarda un instant sur la vieille cicatrice de son poignet. Un vestige du carnage qui a eu lieu il y a 7 ans. Elle se détourna pour effacer ce souvenir et retourna dans sa chambre. Soupirant, elle se dirigeait vers la fenêtre. Il semblait faire beau dehors. Shadows tourna la tête un instant vers une robe qu'elle gardait accrochée au mur. Elle resta immobile un instant, songeuse.

*

Il neigeait ce jour là. Le froid avait peu à peu pris place sur les terres des démons. Loin de déranger Dows, le climat était plus pénible pour Haiko qui n'avait pas un pouvoir lui permettant de se protéger du froid. Ils marchaient tout deux dans la neige, en direction de l'endroit qu'ils surnommaient depuis déjà quelques années Les Arbres aux Fées, suite à une mauvaise blague de Haiko. Ce dernier portait un paquet sous le bras, emballé de façon assez maladroite. Ils discutaient vivement de la meilleure façon d'interrompre un cours. Leurs rires étaient sans échos dans l'hiver froid et sec. Ils arrivèrent enfin aux arbre, dont restait seule une souche brûlée et abimée pour trois d'entre eux. Ils s'installèrent chacun sur une souche puis Shadows changea de sujet de conversation.
« Tu vas finir par me dire ce qu'il y a dans cette boite?
-Ton cadeau.
-Ok, merci, mais ça je le savais déjà. Laisse moi deviner, c'est une blague comme l'année dernière?
-Hum, ça aurait pu être tentant,
dit-il en faisant mine de réfléchir, surtout vu la tête que tu avais fait la dernière fois! s'esclaffa-t-il.
-C'était sur le coup que ça m'a surprise, mais je n'y ai pas cru une seconde aux fausses ailes de démons découpées et pleines de faux sang.
-T'es de mauvaise foi, je me souviens que tu étais devenue toute pâle.
Rajouta-t-il avec un sourire narquois.
-C'est ça, c'est ça.... Fait le malin. » Grogna-t-elle en levant les yeux au ciel.
Il lui tendit finalement le paquet qu'elle saisit avec une fausse brutalité. Elle l'ouvrit avec curiosité et méfiance mêlées. En découvrant l'objet, elle écarquilla les yeux d'étonnement. C'était tellement...inattendu. La démone tenait une belle robe noire avec une ceinture rose à la taille. Elle était légère et simple. Cependant, Dows ne tarda pas à remarquer un détail qui était finalement assez flagrant:
« Elle est superbe... mais elle est pas un peu grande? Demanda-t-elle,soupçonneuse.
-Oui, tu ne pourras la mettre que quand tu seras adulte, en admettant que cette taille t'iras. Avoues que c'est une idée de génie! Ria-t-il.

*

Shadows sourit tristement au souvenir de cette journée avec son défunt meilleur ami. La robe avait beau être une taille en dessous de ses vêtements habituels, Dows la mettait de temps en temps, quand il faisait chaud. Mais elle ne voulait pas s'attarder sur ses souvenirs, et décida de ne pas la porter. Elle choisit à la place un chemisier à carreaux accompagné d'un simple jean et d'une paire de tennis. Elle donna à manger et à boire  à Ness, enfila un blouson noir et sortit par la fenêtre. Elle était au deuxième étage, mais avec des ailes, c'était facile. Elle trouvait cette sortie plus rapide que la porte. Elle laissait en général son appartement aéré toute la journée, peu soucieuse de se faire cambriolée: Cela ne lui était encore jamais arrivé jusqu'ici, elle n'avait pas de raison de s'en inquiété. La jeune démone se posa au sol et se dirigea vers un pub. Elle était une habituée de l'endroit depuis qu'elle avait emménagé. Shadows avait encore un an devant elle sans payer son loyer. Durant cette période, c'était son père qui s'en occupait. Mais passé ce délais, elle devait absolument trouver un travail, que ce soit dans l'armée ou pas, pour payer ses factures. En aucun cas la démonne ne voulait revenir chez son père et sa nouvelle belle-mère. Cette dernière faisait au mieux pour paraître sympathique et cela l'exacerbait encore plus que si elle avait fait le contraire. Dows se refusait à faire des efforts pour mieux la connaître et elle l'ignorait superbement depuis trois ans. Sachant parfaitement qu'il ne pouvait forcer Dows à bien s'entendre avec sa nouvelle femme, son père lui avait permis de s'installer dans cet appartement miteux mais confortable, en s'occupant du loyer le temps de ses études. Seulement voilà, l'école était finie pour Dows qui n'avait aucune envie de prolonger son cycle scolaire. Elle voulait construire sa propre vie, sans l'aide de sa famille. En contradiction, Shadows n'appréciait pas les contraintes des responsabilités de l'argent à gérer, cela l'ennuyait. Elle songeait à tout cela en buvant son verre de jus de fruit, accoudée au comptoir du bar. Elle reposait son verre quand son bracelet se mit à clignoter. Elle soupira et décida de ne pas y prêter attention. Cependant, elle remarqua le regard sceptique d'un client assis sur le tabouret à coté d'elle. Enfreindre la loi en publique n'était pas forcément une bonne idée...
« Je finis mon verre, il y a pas le feu. Dit-elle pour qu'il arrête de la regarder de travers.
-Vous devriez vous dépêchez....Enfin, simple conseil.»
Elle haussa les épaules et fit la sourde oreille. Les anges pouvaient attendre un peu, elle n'allait pas se paniquer pour ça. Elle finit son verre sans se presser, posa quelques pièces pour payer sa consommation, et partit en direction du point de rendez-vous réservé aux combats, soit le lac. En la voyant marcher tranquillement et sans hâte avec son bracelet clignotant au poignet, certains démons lui lançaient un regard suspicieux. Qu'importe, elle n'était pas la seule à trainer pour se rendre aux combats imposés par l'État, selon elle. Elle finit cependant par arriver au lac. L'ange y était déjà, allongée sur le sol. Ayant autre chose à faire de sa journée, Dows enleva ses chaussures ainsi que ses chaussettes puis se dirigea vers l'objet qui activait les combats. Elle posa sa main dessus et toucha du pied un bras de l'ange allongée, histoire de ne pas attendre que cette dernière se lève pour toucher à son tour la sphère. Le mécanisme magique s'activa, et Dows attendit qu'il décida de l'épreuve sans faire attention à l'ange.

(Désolé pour le gros gros retard!)

http://audeladecemonde.clicforum.fr/index.php

kami

avatar
Admin
« Aie ! Au secours je me fait enlevée ! »
Oh, non en fait quelqu'un lui touchait juste le bras. Sûrement son adversaire. Elle aurait put là laisser se réveiller. Bah, tant pis. Elle s’étira et se releva. Son adversaire était de dos, Kami ne put donc voir d'elle que ses longs cheveux noir ondulé.
Peu importe le lieu où elle était envoyé ; tant qu'elle s’amusait, peu importe son adversaire aussi. L'ange démoniaque, qui était ange pour un moment, touchait aussi la sphère et elles se retrouvèrent toute deux devant un restaurant de nouille.
Devant un restaurant de nouille ? Pourquoi ? Parce qu'elle avait faim bien entendue. Elle sauta de joie. Le combat pouvait attendre, son estomac non. La jeune fille n'avait pas envie de me battre mais de manger. Manger... miam. Les nouilles c'est délicieux. Elle planta donc son adversaire ou elle était et se précipitait dans le restaurant. Elle s'installait devant le comptoir et demandait : « trois bol de nouille avec quelque légumes s'il vous plaît. J'ai faim ! »
une fois servie kami avala son menue avec appétit. Les gens autour d'elle la regardait étrangement. Elle était donc si intéressante pour que tout le monde la regarde. Tant mieux ou tant pis. Cela lui était égale, elle continuait donc a manger. En pensant à cette situation... ce n'étais pas la première fois que ça lui arrivait.
C'était quand elle venait d'être transférée chez les anges démoniaques...
***
« Que faire ! Que faire ! Que faire ! Que faire ! »
Elle répétait cette phrase depuis une demi heure au moins. Kimuto la regardait avec pitié et douceur. Il couvait du regard cette fille qui le fascinait et l'attirait tant depuis si longtemps. Depuis qu'elle avait essayé de l'étranglé pour avoir des brochettes. Mais il ne lui dirait rien. Il attendrait qu'elle comprenne seul. Ce qui risquait d'être très long. Car en ce moment comme a d'autre la jeune fille, bien qu'intelligente était très naïve. De plus l'amour ne l'intéressait pas du tout. Son estomac et les jeux était bien plus intéressant pour Kami que l'amour. Il n'avait peu être aucune chance mais Kimuto continuait de veiller sur elle. L'ange démoniaque fut tirée de ses pensé par la jeune fille qui criait :
« j'en ai marre. Puis ce que c'est ça je vais choisir les deux »
tout le monde la regardais en s’esclaffant. Kimuto rougit d'être le centre de l’attention. Kami, elle , ignora les rires et les moquerie , peu être ne les comprenait elle même pas, et se leva :
« je voudrais le menu Shoyu et celui ramen miso.
Eh oui ; depuis tout à l'heur Kami hésitait entre deux sorte de ramen. Il fallait s'y attendre. Pour Kami la nourriture était sacré. Une fois même ; quand Kimuto avait tenté de lui subtilisé un chocolat ; la jeune fille avait le faillie le découpé en morceau et il s'était retrouvé à l’hôpital pour une semaine. Bien sur elle s'était excuser et était rester auprès de lui pendant cette semaine. Kimuto avait donc passé une super semaine. Bref.. ça ce n'était pas important. Ce qui importait c'était que la jeune fille avait blessé son meilleur ami pour de la nourriture. pendant que Kimuto était en train de se souvenir de cet incident ; Kami avait commencer à manger. N'importe comment comme d'habitude. Elle s'en mettait partout et cela ne la gênait pas le moins du monde. Le jeune homme soupira : il devait encore jouer à la nounou. Il pris donc une serviette et essuya la bouche la jeune fille. Elle avait 215 ans mais parfois elle donnait l’impression d'en avoir 65 seulement. La jeune fille n'était pas interloqué car elle était habituée à ces marque de tendresse de son meilleur ami. Pourtant, aujourd'hui , étant particulièrement de bonne humeur, reconnaissante de ce que son ami faisait pour elle et aillant envie de l’embête , elle l'embrassa sur la joue, d'un coup. Kimuto, déstabilisé par la gentillesse de la jeune fille, tomba sur son tabouret et se retrouva par terre les quatre fers en l'air. Kami surprise de la réaction de son ami éclata de rire attirant sur eux le regard des clients du restaurant. Kimuto rougit une nouvelle fois, plus violemment. Kami repartie de plus belle dans sa crise de fou rire. Elle aida tout de même Kimuto à se relevé. Une fois lui assis et elle un peu calmé elle proposa contre toute attente :
« désole de t'avoir fait tombé , même si je comprend pas trop ta réaction, tu veux quelque nouilles ? »
Kimuto manqua de retomber. Kami, proposer des nouilles ? C’était la première fois que cela arrivait et peut être la dernière. La jeune ange démoniaque s'empressa d'accepter.
***
kami sourit en repensant à ce souvenir. Elle ne comprenait toujours pas la réaction de Kimuto mais peu importe. Elle continuait à manger, proprement cet fois, ne se souciant pas de son adversaire.


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Shadows

avatar
« Aie ! Au secours je me fait enlevée !»

Dows leva les yeux au ciel, se demandant ce qu’elle avait pu faire pour mériter de passer ne serait-ce qu’une heure avec une ange aussi empotée. Résignée, elle attendit le choix de la sphère tandis que son adversaire s’était levée. Elles arrivèrent devant un restaurant de nouille, pile ce que souhaitait la jeune démone. Elle prit commande en même temps que l’autre, ne prenant même pas la peine de se présenter, ce n’était pas dans ses habitudes de se montrer courtoise avec un ange. Elle s’installa et commença son repas avec appétit. Ainsi, la première à finir ses trois bols aura gagné ? Quelque peu puéril, mais pas moins déplaisant. Certes, cela ne l’aiderait en aucun cas à s’entrainer mais un peu de détente ne faisait pas de mal. Ce n’était pas fréquent que le combat proposé soit autre chose qu’un duel physique, mais quand ça arrivait, il y avait rarement de quoi se plaindre. Non mécontente de manger sans devoir payer à la fin, Shadows se régala de ses nouilles au poulet sans faire attention à son adversaire : Peu importe où l’ange en était, Dows se moquait bien de gagner ce duel, aussi prenait-elle son temps pour finir son premier bol, sans adresser la parole à sa concurrente. Elle l’ignorait superbement, ayant appris à ne pas prêter attention aux personnes alentours lors de combats comme celui-ci. La jeune démone finit par avoir l’impression de se retrouver dans un véritable restaurant, et prenait réellement son temps. La seule chose inhabituelle, c’était la présence de cette ange, mangeant son bol en face.

http://audeladecemonde.clicforum.fr/index.php

kami

avatar
Admin
- J'ai fini! hurla l'ange démoniaque.
En effet, la jeune fille avait déjà terminé ses trois bols de nouilles. Elle était contente, elle avait bien mangé. Les nouilles étaient vraiment bonnes et les légumes cuits, un délice. Ils avaient complétement fait oublier a la brune qu'elle était en ce moment un ange et qu'elle devait se battre.
Heureuse de son repas, Kami, même si en ce moment elle s'appelait Hikari, tourna son visage vers la démone à coté d'elle. Elle était plus vielle qu'elle d'au moins... 235 ans. Une vielle! c'était vrai que contrairement à la jeune Ange démoniaque qui n'avait que 215 ans, cette fille était âgée. Pourtant, pour Kami, cela comptait peut et, joyeuse d'avoir eu l'estomac remplit, elle entama une conversation avec la démone brune, enfin essaya. Elle se pencha vers elle et demanda, sur le ton d'un secret:
Dis, t'as pris quoi comme nouilles?
Puis,sans plus de cérémonie, Kami leva les yeux et sont regard vert croisa celui gris de la démone...


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Shadows

avatar
Shadows mangeait tranquillement son deuxième bol, sans réel empressement. Ce n’était pas un combat où elle pouvait s’entrainer. Elle se moquait bien de perdre ou de gagner, ce n’était pas une petite défaite qui allait causer la perte des démons, quand bien même elle s’en fichait. De plus, elle préférait prendre son temps quand elle mangeait.

La jeune ange ne manqua pas d’hurler sa victoire, visiblement contente d’avoir terminé. Elle était tellement enjouée… Shadows se surpris à sourire, se souvenant qu’il y a quelques années, elle aussi elle aimait gagner pour rien d’autre que la fierté de gagner. Aujourd’hui, tout cela la laissait indifférente. Peut-être qu’elle avait gagné en maturité… à moins qu’elle ait juste perdu en insouciance.

La démonne soupira et se reconcentra sur sa nourriture : Le lieu du défi ne disparaitra pas tant qu’elle n’aura pas terminé elle aussi ses trois bols, mais elle terminait à peine le second, elles en avaient encore pour un petit moment à être dans ce restaurant. Cela dérangerait peut-être l’ange de devoir rester là à attendre, mais ce n’était pas le problème de Shadows. D’ailleurs, contre toute attente, son adversaire vint vers elle en souriant.

« Dis, t'as pris quoi comme nouilles ? »

La démonne releva la tête vers elle de sorte à ce que leurs regards se croisent, quelques peu étonnée qu’elle lui fasse la conversation. Ce n’était pas tous les jours que Dows avait l’occasion d’échanger des formalités avec des anges, mais elle se dit que cela devait faire partie de leur caractère de causer gentiment avec un ennemi. Parfois, elle avait vraiment du mal à les comprendre…

« Nouilles au poulet. T’as gagné l’ange, laisse-moi le temps de finir de manger. »


Shadows avait répondu d’un ton neutre. Elle ne montrait pas d’animosité particulière, mais n’était pas joviale non plus. Elle entama son troisième bol, relâchant son attention de l’ange en face d’elle. Elle avait envie de se perdre dans ses pensées, mais les seules choses qui lui venaient à l’esprit c’était ses problèmes d’argent et de vie sociale. C’était bien beau de devenir un démon adulte et responsable, mais ce n’était pas forcément simple. Shadows n’avait que 237 ans, mais depuis qu’elle avait son propre appartement, les soucis quotidiens se multipliaient.

Elle n’attendait pas de réponse particulière de la part de l’ange. Shadows n’avait pas la conversation facile… En revanche elle savait avoir la langue bien pendue avec ceux qui se montraient arrogant ou qu’elle n’appréciait pas. Mais comme elle était assez indifférente à son interlocutrice actuelle, elle se contentait de garder un ton neutre.

http://audeladecemonde.clicforum.fr/index.php

kami

avatar
Admin

Tu as gagné l’ange, laisse-moi le temps de finir de manger.

Gagné? Un ange? La jeune fille prit une moue intriguée. Qu'avait-elle gagné? Un ange, elle, la bonne blague. Kami s’étala alors sur sa table, hilare. De l'ange, elle n'avait que le physique. Son caractère, Lui, était en total opposé à sa constitution angélique. Elle aimait se battre et criait pour un rien. Elle n’était pas un ange, pas du tout et c'est sans doute pour cela qu'en ce moment elle était affalée sur une table, pleurant tellement elle riait en bafouillant quelquefois: Un ange... un ange...
Même quand elle en était encore un, personne ne l'appelait "ange". Depuis qu'elle était chez les anges démoniaques, le seul à l'appeler ainsi était Kimuto.
Kimuto... robe...infiltration... Hikari... ange...
La mémoire lui revenait, elle s'était rendue chez les anges pour manger des bonbons; et la personne à qui elle avait emprunté l'identité, pour une raison inconnue, devait aller se battre. Elle y était donc allé à sa place et avait mangé des nouilles. Consciente qu’elle avait fait une bourde la jeune fille s'était tue. Elle se leva donc et gênée cria encore, en tournant sur elle-même: si, si, je suis un ange, lalala!
L'ange qu'elle n'était pas se figea soudain: si elle avait été envoyer là, ça voulait dire que... les trois bols de nouilles qu'elle avait ingurgité... c'était pour le combat? Peut-être... Elle devait en avoir le cœur net! Se retournant vers la démone elle demanda innocemment:
Hé, j'ai gagné?
Enfin, au fond ce n'était pas si important, le plus important c'était les nouilles. D'ailleurs elle en commanderait bien un autre bol; elle appela donc le serveur et lui fit part de sa requête. Celui-ci secoua la tête désolée et l'informa qu'il ne pouvait lui donner plus que les trois bols de nouilles. L'ange démoniaque eut beau insister, il resta inflexible et lui répéta invariablement la même chose. Alors, Kami se tourna vers son adversaire, déçus de ne de ne pas avoir eu ses nouilles et légèrement en colère, et lui demanda, comme si elle était son dernier espoir:
Je peux avoir de tes nouilles?
Kami, regardait maintenant la démone avec espoir.


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Shadows

avatar
L’ange éclata de rire, sans que Dows comprenne vraiment pourquoi. Visiblement, c’était le fait qu’elle l’ait qualifié d’ange qui la mettait dans cet état. Shadows ne comprenait pas : C’était ce qu’elle était, qu’est-ce qu’il y avait de drôle là-dedans ? Elle haussa un sourcil, trouvant son comportement étrange. Elle était peut-être mentalement dérangée… Dows se demandait parfois si les anges n’étaient pas tous complètements fous.

Elle tournait sur elle-même en criant qu’elle était un ange. Shadows conclut qu’il lui manquait définitivement une case, elle ne voyait pas d’autre explication. Il ne manquait plus que ça... Finalement, elle ferait mieux de ne pas trop s’attarder sur ses bols de nouilles. Son adversaire stoppa soudain net, comme si elle venait de se rendre compte de quelque chose d’important :

« Hé, j’ai gagné ? »


Shadows se retient de se cogner la tête et de lever mes yeux au ciel : Il se pouvait qu’elle soit simplement stupide. La démonne se conforta dans cette idée quand l’ange appela le serveur afin d’avoir une nouvelle tournée de nouilles. Elle se croyait au restaurant ou quoi ? Enfin, c’était le cas, mais techniquement, elles étaient en plein milieu d’un combat, pas un dîner amical. Devant le refus du serveur, l’ange se retourna vers Shadows les yeux brillants d’espoir, lui demandant de lui passer le reste de ses nouilles.

Shadows posa ses baguettes en soupirant

« Ecoutes l’ange, ça en a peut-être l’air, mais t’es pas dans un restaurant ici. On ne te servira pas un autre bol de nouilles, parce que le défi en imposait trois : Pas un de plus, pas un de moins. Si t’as encore faim, tu attends sagement que je finisse mon dernier bol, et après tu pourras aller dans n’importe quel restaurant de ta petite cité des anges. »

Shadows revint à son bol, aspirant une gorgée de bouillon chaud. Elle avait d’autres choses à faire de sa journée, et elle préférait garder ses distances avec les anges : Ils n’étaient pas très menaçants pour des ennemis, mais elle préférait faire attention à ne pas sympathiser avec eux. Elle avait déjà du mal à respecter la loi, elle ne voulait pas s’attirer davantage de problèmes, surtout si elle voulait conserver toutes ses chances d’intégrer un jour l’armée des démons, la vraie.

« Ha, et au fait : Du coup, c’est bien évidemment non pour que tu touches à mon bol. Moi aussi j’ai un estomac à remplir. » Rajouta Shadows avec un air désagréable.

http://audeladecemonde.clicforum.fr/index.php

kami

avatar
Admin
Écoutes l’ange, ça en a peut-être l’air, mais t’es pas dans un restaurant ici. On ne te servira pas un autre bol de nouilles, parce que le défi en imposait trois : Pas un de plus, pas un de moins. Si t’as encore faim, tu attends sagement que je finisse mon dernier bol, et après tu pourras aller dans n’importe quel restaurant de ta petite cité des anges.
Ha, et au fait : Du coup, c’est bien évidemment non pour que tu touches à mon bol. Moi aussi j’ai un estomac à remplir.
L'ange démoniaque fronça les sourcils : mais pour qui se prenait cette fille, d'accord elle était plus vieille que Kami mais ça ne lui donnait pas le droit de la rabrouer comme ça pour autant. La jeune fille n'allait pas se laisser faire ! Elle ne pensait plus à ce défi stupide, à son intrusion chez les anges, au fait qu'elle était censée en être une à ce moment, elle n'avait plus en tête que le bol de nouilles qu'elle voulait et le fait que la démone avait été « méchante » avec elle. Kami pense avec son estomac. La raison avait donc déserté son esprit et des nouilles avaient remplacé son cerveau quand elle déploya ses ailes blanche et s'éleva au-dessus de la démone avant de redescendre en piquet et... d'attraper son bol de nouilles ? Cette fille était impossible, elle était insensible quand on parlait d'amour, bagarreuse et surtout, elle était un ventre. Oui, un estomac sur patte.
C'est pour cela qu'en ce moment, elle s'était emparé du bol de la démone avant de lui tirer la langue 
: Na ! J'ai faim donc je vais manger ces Nouilles et tu pourras pas m'en empêcher, L'ange démoniaque interrompit quelques secondes avant de se poser à terre et de reprendre, curieuse : Tu t’appelles comment en fait ? Moi c'est Kami... L'ange démoniaque interrompit une seconde fois avant de continuer, mais je vais quand même manger tes nouilles.
Alors, Kami s'assit par terre et porta une pâte à sa bouche...


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Shadows

avatar
L’ange saisit le bol de Shadows sans prévenir, décidée à manger sa part. La jeune femme haussa un sourcil devant tant de manque de savoir-vivre. D’habitude, les politesses, ce n’était pas son fort, mais elle avait quand même été éduquée un minimum. Bon, pour être tout à fait honnête, elle avait déjà fait pire niveau impolitesse… Mais tout de même, Ils leur apprenaient quoi, chez les anges ? La jeune evood s’arrêta soudainement dans son geste, prenant alors l’initiative de se présenter avant de s’assoir par terre et porter des nouilles à sa bouche. Mais qu’est-ce qu’il lui prenait ? Elles étaient en plein milieu d’un défi, ce n’était pas le moment de faire du zèle ! Shadows n’avait pas envie de passer le journée à ce défis, elle n’avait qu’à terminer ce bol pour que la partie soit terminée, et enfin rentrer chez elle.

La démone se leva et attrapa la main de Kami, stoppant son geste. Elle lui lançait un regard agacé, se mordillant les lèvres comme chaque fois qu’elle commençait à perdre patience.

« Kami. Je suis Shadows, et à vrai dire je ne supporte pas vraiment les enfants pourries gâtées qui se croient tout permis. Je te l’ai dit, c’est pas un resto, c’est un défi. Alors sois un bon petit ange, et laisse moi en finir. Tu as gagné de toute façon, deux bouchées de plus et moi je rentre chez moi, pendant que tu rentres chez Papa-Maman. »

Elle aurait pu être un peu plus aimable, oui… Mais la patience n’était vraiment pas le point fort de Dows.


(Navrée pour la réponse courte et longue à venir ^^')

http://audeladecemonde.clicforum.fr/index.php

kami

avatar
Admin
Comment osait-elle ? Elle venait de l’empêcher de manger ses nouilles ! «  Ce n'est pas les tiennes » lui souffla une voix en elle, voix que la jeune fille se décida d'ignorer délibérément, comme d'habitude. L'ange démoniaque allait alors répliquer fortement, se préparant déjà à se servir de ses poings, quand la démone la jeune femme pris la parole :

« Kami. Je suis Shadows, et à vrai dire je ne supporte pas vraiment les enfants pourries gâtées qui se croient tout permis. Je te l’ai dit, c’est pas un resto, c’est un défi. Alors sois un bon petit ange, et laisse moi en finir. Tu as gagné de toute façon, deux bouchées de plus et moi je rentre chez moi, pendant que tu rentres chez Papa-Maman. »

Face à cette tirade, après avoir dégagé son bras de la poigne de la démone,Kami hésita un instant entre se mettre dans une colère noir, à tempêter et à hurler, peut-être même à se battre, ou alors à éclater de rire. C'est alors qu'elle aperçue la mimique que lui offrit la dénommé Shadows. La jeune démone, apparemment à bout de nerf, se mordait à présent la lèvre, son regard étincelait d'une colère mal contenue. La brune n'y teint alors plus et éclata de rire, un rire plein de malice et complètement dénuer de méchanceté . Outre son visage, que Kami trouvait tout de même extrêmement drôle, ses paroles même avait de quoi arraché un sourire. « Enfants pourries gâtées » l'avait fait tiquer mais il était vrai que sa conduite n'avait pas été des plus censée. Mais que voulez-vous ? Elle avait faim et ne se repentait absolument pas de son geste. Elle avait donc pris le partie d'en rire. Pourtant, si cette expression l'avait interloquer, le « sois un bon petit ange », à elle seule, l'avait pratiquement fait éclater de rire. Si elle savait... D'ailleurs, la démone ne devait pas être très futé, ou ne pas avoir rencontré beaucoup d'ange dans sa vie, pour ne pas s'être rendue compte que son comportement n'était pas très logique pour un ange. Cela dit, Kami n'y avait, jusqu'à maintenant pas fait plus attention que ça et, maintenant que la raison lui était, plus ou moins, revenue, attiré par le rire de la jeune fille, elle voyait bien qu'elle avait agis de façon déraisonnable. Néanmoins, ce n'était pas bien important car elle s'était plutôt bien amusé et, si elle avait encore faim, elle pouvait à présent attendre un peu. De toute façon, en ce moment elle était trop occupé à rire pour s'en préoccuper.

Quelques instant après, la jeune femme réussie tout de même à se calmer et, alors qu'elle essuyait les quelques larmes qui avait couler sur ses joues, elle décida, malgré le manque de respect que celle-ci lui avait témoigné, qu'elle aimait bien la jeune démone. Peut-importe que, quelque seconde avant Kami lui avait volé son bol de nouille, qu'elles étaient censé être rivales et que Shadows lui ai crié dessus ; elle avait de la répartie et cela lui plaisait. Elle la détestait presque quelques instant plus tôt mais, cela, elle l'avait déjà oublié. Kami était une incorrigible tête en l'air lunatique, bavarde et à la masse. Elle ne comprenait pas qu'elle devait rester extrêmement froide avec son adversaire, ou plutôt, elle s'en fichait. Si elle voulait faire amie-amie avec un démone qu'elle ne reverrait certainement jamais, elle le ferrai. Qu'importe les conséquences.

L'ange démoniaque se remis alors debout et tendit le bol qu'elle tenait toujours à la main à son adversaire :

- D'accord, je te rend ton bol de nouille pour que tu puisse finir ce foutu défi, et en échange... tu me donnes un moyen de te joindre ou de te retrouver. Continua la jeune fille, en baissant la voie.

Heureuse d'avoir trouvé un marché qu'elle pensait pouvoir convenir au deux partie, Kami offrit à son adversaire un sourire éblouissant, comme pour celer le « pacte ». Décidément, à la fin de la journée, elle risquait d'avoir mal aux muscles du visage.


-------------------------------------
" Rend moi mon chocolat, navet pourrie!" Kami
" Je-je suis désoler, je ne voulait pas, pardonner moi, j'ai fais tomber votre verre de jus de fraise" Loki
http://la-guerre-du-ciel.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum